Chambéry Contact | Adhesion News Horaires   Votre espace
FO-SAVOIE

FO ouvre le bal

MOBILISATION INTERPRO

MOBILISATION INTERPROFESSIONNELLE CONTRE LA REFORME DELEVOYE avec un grand rassemblement samedi 21 septembre 2019 à Paris.

Yves Veyrier « Notre système de retraites n’est pas défaillant »

Vendredi, 20 Septembre, 2019                                             Sébastien Crépel    article Humanité
 
Protection sociale. FO ouvre le bal des mobilisations interprofessionnelles de salariés contre la réforme Delevoye avec un rassemblement national à Paris, samedi. Son secrétaire général, Yves Veyrier, dit vouloir travailler à « l’unité syndicale la plus large ».
 
Pourquoi estimez-vous qu’il faut défendre le système de retraites existant plutôt que de passer à un « régime universel » par points ?
 

Yves Veyrier Le premier ministre reconnaît lui-même que nos 42 régimes de retraites assurent globalement un bon niveau de pensions. Il a même ajouté que notre système était envié à l’étranger.

Alors, pourquoi en changer ?

Le taux de pauvreté des retraités en France est le plus faible d’Europe, et notre pays est l’un des rares où leur pouvoir d’achat est un peu plus favorable que le reste de la population. Donc ce n’est pas le système de retraites qui est défaillant.

C’est notre système économique, qui ne garantit pas un emploi à temps plein à chacun durant toute la vie active avec un salaire correct. Et si on commençait par résoudre ce problème ?

C’est d’abord là-dessus qu’il faut agir, on verra ensuite comment se pose la question de l’équilibre financier de la protection sociale. J’ajoute que, chaque année, environ 140 milliards d’euros sont dépensés en aides publiques aux entreprises, sans s’assurer de leur bonne utilisation.

Cette année, le montant du Cice est même doublé, atteignant 40 milliards. Je pense qu’on pourrait diminuer de 10 milliards ce montant sans dommages pour l’emploi, et le problème de l’équilibre des retraites serait résolu....

lire l'article ci-dessous


Documents utiles à télécharger :

  humanite20_09_2019_interview_yves_veyrier.pdf